Café Society: le cinéma classique HollyWoody (Allen)

Si vous êtes un grand amateur de cinéma vous ne pouvez pas passer à côté de l’événement mondial de ces dix prochains jours: le Festival de Cannes. Plus qu’un endroit de paillettes, le festival est avant tout une véritable mine d’or pour les films qui marquerons l’année cinématographique. Cette année beaucoup sont attendus dont un qui n’a plus rien à prouver -ou presque-, Woody Allen. C’est avec son succulent Café Society que le réalisateur ouvre le prestigieux Festival de Cannes 2016

Depuis des années, Woody Allen, est une figure majeure du cinéma américain. Qu’on aime ou qu’on aime pas les oeuvres de ce cinéaste, on ne peut toutefois contester le fait que le réalisateur a construit son propre univers. Un univers qu’on reconnait généralement dès le premier plan, dès les premiers dialogues … et Café Society n’échappe à la règle.

Je ne suis pas une fan absolue du cinéma de Woody Allen. Bien que j’apprécie beaucoup certains de ses films, comme le fantastique Annie Hall ou encore Match Point, je ne suis jamais surexcitée lors de l’annonce de la sortie de son prochain film. Toutefois, Café Society me donnait grandement envie et ce en grande partie pour son casting. Un casting comme le réalisateur a l’habitude de le faire: avec des acteurs très populaires -dans le sens positif du terme- Ici, c’est l’adorable Jesse Eisenberg qui est mis à l’honneur mais dont la vedette lui est rapidement volée par sa partenaire dans le film, Kristen Stewart. Si vous avez lu les premières critiques de la presse vous aurez sans doute retenu le fait que Kristen Stewart est incontestablement la grande star de ce film -mais à mes yeux, c’est la sublime Blake Lively– Malgré le fait qu’elle n’est pas su attirer autant mon attention que celle des critiques, l’actrice est, en effet, l’axe central du film. Tout tourne autour d’elle: le personnage principal, Bobby (Jesse Eisenberg), étant éperdument amoureux de la jeune Vonnie (Kristen Stewart).

cafe-society-woody-allen-kirsten-stewart-jesse-eisenberg

C’est d’ailleurs le grand propos du film: l’amour. Woody Allen, nous offre un aspect très mélancolique voir même fleur bleue le tout dans enveloppé dans un subtile hommage au cinéma classique Hollywoodien des années 1930. C’est là où la merveilleuse photographie de Vittorio Storaro fait briller de mille éclats le film. Impossible de ne pas être éblouis par les plans de celui qui n’a plus rien à prouver depuis son travail remarquable sur Apocalypse Now. La lumière et les couleurs sont parfaitement maîtrisées donnant un côté rétro au film et offrant au spectateur une immersion totale dans le « bel » Hollywood. Certains plans rapprochés notamment ceux sur Kristen Stewart sont comparables à des plans réalisés dans les films classiques d’Hollywood des années 1930: plans rapprochés sur son visage éclairé par une lumière de studio qui met en valeur ses émotions. Si les images étaient en noir et blanc, la ressemblance sauterait d’avantage aux yeux.

Notre-film-du-jour-Cafe-Society_exact1900x908_l

Malgré un casting en or, puisqu’en plus de Jesse Eisenberg et Kristen Stewart se trouve Steve Carell et l’éblouissante Blake Lively, les acteurs manquent parfois de direction. Cela se ressent dans certaines scènes mais malgré le fait que Woody Allen n’a pas fait un remarquable travail de direction, les dialogues sont succulents. Les dialogues entre les protagonistes sont d’une véritable jouissance pour le spectateur qui, la plupart du temps, est mis dans une intime confession avec le réalisateur qui prend un malin plaisir à jouer de ses acteurs avec des quiproquo savoureux.

Café Society n’est certainement pas un film majeur dans la filmographie de Woody Allen mais il a l’honneur de représenter toutes les valeurs, les fantasmes et les engagements du réalisateur: l’amour, les regrets, les rêves…la vraie vie Hollywoodienne, quoi !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s