Star Wars: des étoiles dans les yeux !

Il y a un peu plus d’une semaine, pour la sortie du dernier et très attendu Star Wars, j’ai eu le privilège d’être invité à la soirée consacrée à la saga culte qui se déroulée au magique parc Disneyland Paris. Une soirée qui s’annonçait riche en émotions et en rencontres qui me tardait de découvrir. 

La soirée se déroulait dans le DiscoveryLand du parc. Un land très futuriste qui représente à merveille l’esprit de la saga et qui plus est, est le land de la célèbre attraction  Star Tour spécialement ouverte pour la soirée -l’attraction étant en rénovation-

La soirée commença une fois que le parc ferma ses portes aux visiteurs de la journée. Bracelet au poignet et lanière autour du cou spécialement réalisée pour la soirée, je pris place sur Main Street -la rue principale de Disneyland – afin d’attendre l’ouverture de la soirée. Et quoi de mieux qu’une parade pour ouvrir la soirée? Une parade où les personnages cultes de la saga défilèrent mais également des invités d’honneur comme l’acteur Jeremy Bulloch interprète du célèbre Boba Fett dans Star Wars V: L’Empire contre attaque et Star Wars VI: Le retour du Jedi ou encore les membres de la 501e Légion -fan club reconnu- tout ça rythmé par les notes de la Marche Impériale, évidemment.

DSC_7954DSC_7934DSC_7931DSC_7939DSC_7938

Après la parade, j’ai pris la direction de DiscoveryLand qui fut redécoré pour l’occasion. Un tunnel aux couleurs et à la musique de Star Wars avant d’entrer dans le land et de découvrir une ambiance intergalactique avec notamment une piste de danse où se mêle visiteurs et robots sur des remix fait par un DJ venu d’une autre planète.

DSC_79637

Après cette entrée haute en couleurs, direction la file d’attente pour faire une photo avec Dark Vador et ses Stromtrooper histoire de garder un petit souvenir de cette très bonne soirée. Puis direction le Hyperion Café afin de profiter du spectacle qui met en scène des cascadeurs et des combattants de sabre laser. Un spectacle que j’ai particulièrement apprécié notamment pour sa bande-son et sa mise en scène où les lumières des sabres éblouissent les spectateurs aux étoiles plein les yeux. Après le spectacle, deux présentateurs intergalactiques introduisent deux équipes de fans afin qu’ils puissent combattre non pas avec des sabres, mais avec des réponses donnaient au Quizz de connaissances. Un super bon moment où les gagnants ont pu repartir avec de super cadeaux.

DSC_7987DSC_7985DSC_8005.JPG

Après ces petites animations, je pris la direction de la conférence donnée par Jeremy Bulloch. Une conférence où il revient sur son rôle dans deux des six volets de la saga et sur le nouvel opus qui d’après ses mots « [s’annonçait] grandioses ». Il fit part de sa grande reconnaissance envers le public et envers les fans qui partagent encore leur passion pour la saga culte. J’ai particulièrement apprécié ce moment de partage avec un acteur qui a vécu le phénomène Star Wars de l’intérieur et je dois dire que ce fut la meilleure « animation » mise en place par le parc. Après un passage, obligé, par le Star Tour qui est l’une des attractions phares du parc, la soirée toucha à sa fin.

Une soirée à thème réussit pour Disneyland Paris, qui malgré quelques erreurs d’organisation, signe une belle réussite où les fans ont pu, le temps d’une soirée, partager leur passion dans un endroit magique.

STAR WARS VIII: LA FORCE SE RÉVEILLE

*attention, l’article peut contenir des révélations sur le film

giphy.gif

Après des mois d’attente, la saga culte de George Lucas reprenait place sur nos grands écrans. Un moment très attendu et très fort pour les fans de la saga -mais pas que- qui furent nombreux à prendre place dans les salles obscures. Cette fois-ci, George Lucas laisse sa casquette de réalisateur à J.J Abrams (Lost: les disparus et Star Trek: Into Darkness ) qui avait donc, la lourde tâche de reprendre un emblème de l’histoire du cinéma. J.J Abrams a-t-il tenu son pari fou?

Comme beaucoup, mes attentes étaient assez grandes pour ce nouvel opus dont nous entendions parler à peu près partout et je dois dire que je ne fus pas déçue. Le film est la suite directe de la trilogie c’est-à-dire des épisodes V, VI et VII et laisse donc de côté la prélogie bien que certains éléments s’en inspirent. J’ai préférée voir le film comme un hommage à la saga et comme une transition entre elle et la nouvelle trilogie qui arrive. Et c’est exactement grâce à cette vision que j’ai pu constater que J.J Abrams avait envie de faire un film nouveau sans pour autant vouloir être meilleur que les précédents.

200.gif

En effet, il y a tous ces éléments de passage d’une génération à une autre. Un point important qui revient souvent durant le film et dans tous les domaines et qui passe avant tout par le casting. Les petits nouveaux comme l’adorable BB-8 qui détient un élément clef du film n’est pourtant pas le sauveur, car il a besoin d’un ancien qui ne connait pas mais qui est pourtant très proche de lui, R2-D2. Les deux robots doivent faire équipe s’ils veulent mener à terme leur mission. C’est également le cas pour les personnages humains comme Rey (Daisy Ridley) et Finn (John Boyega) qui lors d’une fuite prennent le « vieux tas de ferraille » qu’est le Faucon Millenium au détriment d’un nouveau vaisseau beaucoup plus moderne, mais bien moins efficace et c’est aussi le cas dans le côté obscur avec Kylo Ren (Adam River) qui n’a qu’un seul but, être aussi puissant que Dark Vador. Une transmission des générations qui fonctionne bien notamment, car elle est ponctuée de clins d’œil aux anciens films et qui en plus, est une démarche très respectueuse de J.J Abrams envers George Lucas et son chef d’oeuvre. 

200 (1).gif

Le casting est quant à lui est brillant. On y retrouve les anciens qui sont désormais des légendes du cinéma comme Harrison Ford (Han Solo) ou Carrie Fisher (Princesse Leia) mais surtout les petits nouveaux comme la sublime révélation Daisy Ridley (Rey) et David Boyega (Finn) ou encore Adam Driver (Kylo Ren) qui sont les têtes d’affiche de ce nouvel opus et donc de la nouvelle trilogie qui s’annonce grandiose. Anciens et nouveaux font donc bon ménage et apprennent les uns des autres et c’est le gros point positif que je donnerai à ce volet.

Les images sont elles, sublimes et les décors réalistes sont appréciables dans cette ère où le fond vert n’est plus exceptionnel. La bande-son est, sans grande surprise, magnifique et fusionnent avec les actions du film en frôlant de temps en temps la perfection et les frissons des spectateurs.

200 (3)

Malgré les points positifs je trouve que le film va parfois un peu trop vite et que les actions s’enchaînent sans vraiment prendre le temps de poser les véritables enjeux. C’est le plus important reproche que je pourrais faire au film notamment avec la découverte du visage de Kylo Ren qui arrive bien trop tôt à mon goût tout comme la découverte et l’utilisation rapide des capacités de Rey qui font figurent de « gadget » plutôt que de bouleversement radical. 

200 (2).gif

Un premier volet qui introduit la nouvelle trilogie sans tâcher l’ancienne saga et qui promet d’être dans la continuité d’un phénomène culte. Prochain rendez-vous intergalactique pris en 2017.

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Star Wars: des étoiles dans les yeux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s