N.W.A – Straight Outta Compton: la surprise de la rentrée !

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous donner mon avis sur un film qui n’était pas sur ma longue -très très longue- liste des films à voir au cinéma cette année. J’en avais évidemment entendu parler mais il me laissé indifférente. Je ne me sentais pas concerné par ce biopic sur un groupe que finalement je connaissais très peu: N.W.A. Très loin d’être une fan de rap mes connaissances pour ce genre musical s’arrête au répertoire d’Eminem et à quelques chansons -souvent les plus connus- d’autres rappeurs -encore une fois très connu- tel que Dr. Dre ou encore Snoop Dogg. Vous comprenez pourquoi le film n’était pas, à la base, ma tasse de thé. Finalement je me suis laissé tenter par ce biopic dramatique de Felix Gary Gray qui retrace les débuts du célèbre groupe N.W.A avec ses principaux artistes: Dr.Dre, Ice Cube et Eazy-E

-Un film qui ne s’adresse pas qu’aux amateurs de rap-

Comme je le disais plus haut, je ne suis pas une grande fan de rap et ma culture musicale dans ce registre est très minime. J’avais donc une grande appréhension: celle de ne pas comprendre et de me sentir exclus en tant que spectatrice. Fort heureusement le film est très bien construit. Les premières scènes mettent en place le film sans pour autant traîner en longueur. On y découvre alors le premier membre du groupe, Eazy-E, qui est présenté comme un jeune homme sûr de lui et intrépide. Le film continu les portraits en présentant Dr.Dre, Ice Cube et rapidement les autres membres du groupe. Là où le film est très bon dans sa construction c’est qu’il fait une mise au point rapide mais efficace pour tous les spectateurs -comme moi- n’étant pas forcément fan du groupe. Le film est construit, selon moi, en trois parties principales: l’avant N.W.A où les membres du groupe vaguent à leurs occupations entre un Dr.Dre DJ dans une boîte de nuit, un Ice Cube étudiant au talent d’écriture remarquable et un Eazy-E trafiquant. Ensuite le moment où le groupe est en pleine gloire avec les disques, les tournées et les grandes fêtes. Et enfin l’après N.W.A qui commence sa descente au moment où Ice Cube se sépare du groupe. Cette construction assez simpliste quand on y pense est pourtant remarquable notamment car elle ne laisse pas le spectateur s’ennuyer. Les acteurs sont le point fort du film et ce sont eux qui font la différence. Le biopic doit sa réussite à ces derniers qui renversent les esprits par leur ressemble aussi bien physiquement que mentalement en passant par leurs voix. Et pour la petite anecdote c’est le propre fils d’Ice Cube qui interprète son rôle.

sortie le 16 Septembre

réalisé par Felix Gary Gray

avec O’Shea Jackson Jr., Corey Hawkins (Non-Stop), Jason Mitchell (Broken City et Contrebande), Neil Brown Jr. (Weeds, The Walking Dead et Castle), Aldis Hodge (The After et Die Hard: Belle journée pour mourir ) et Paul Giamatti (12 Years A Slave, Les Marches du Pouvoir et Dans L’ombre de Mary – La promesse de Walt Disney)

Retracer la vie d’un groupe aussi célèbre est parfois périlleux notamment quand c’est un groupe récent puisque aujourd’hui les membres étant très célèbres les spectateurs savent par  avance leur avenir. L’enjeu du film n’est pourtant pas -que- de nous montrer les aspects du groupe en incluant les enregistrements et les concerts mais plutôt de montrer les conditions dans lesquelles tout s’est construit.

-Une révolution sociale-

Si vous connaissez un petit peu -même un tout petit peu- le groupe c’est sûrement grâce à une musique qui est a mené une véritable révolution: Fuck tha Police. Titre accrocheur mais pas que, ce morceau est LE morceau du groupe. Les paroles sont plus fortes que les coups et c’est là qu’NWA marque toute une génération. Leurs seules armes sont leurs paroles, leurs mots et leurs musiques. Une révolution passive qui fait trembler le FBI habitué à les humilier. Et si on devait retenir une musique durant le film c’est sans aucun doute cette dernière que l’on voit naître et vivre.

N.W.A – Straight Outta Compton marque par sa construction maîtrisée, ses images et son hommage. Un biopic qui mérite d’être vu ne serait ce que pour l’incroyable performance des acteurs.

Et vous, vous avez vu le film? Votre avis? Vous pouvez également lire l’avis de mon ami Kevin sur son blog !

Publicités

3 réflexions sur “N.W.A – Straight Outta Compton: la surprise de la rentrée !

  1. Je peux enfin lire ton article!!
    En effet moi aussi j’ai été surprise! et agréablement!!
    Seul bémol (que j’ai mis dans ma superbe critique rendue aujourd’hui même), je trouve ça dommage qu’il n’y ait que 3 personnages de vraiment développés, après ce sont les plus « connus » et ceux qui marquent encore les esprits!
    N’empêche que je suis contente de l’avoir vu et je me sens moins bête sur l’histoire de ce genre musical!
    De plus c’est un énième film sur le « racisme » ou du moins les inégalités et surtout dans ce quartier, mais cette fois c’est dans une époque plus proche de la notre, des Etats Unis qui n’ont pas tant évolué malheureusement à certains endroits…!
    Bon aller, grosse bise je vais me mater l’ep 3 de Scream Queens !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s